Créer un site internet

Partage: Pourquoi Qantas renonce à l'Airbus A380.

cmgroup Par Le 09/02/2019 à 14:57 0

Dans Actualités

La défection de la compagnie australienne, après celle d'Emirates, rend peut-être service à l'avionneur européen.

Partage: Pourquoi Qantas renonce à l'Airbus A380

La compagnie australienne Qantas vient d'annoncer qu'elle annulait la commande signée en 2006 de huit Airbus A380. Ce client historique, le premier à signer un contrat pour le très gros-porteur dès 2001, avait reçu son premier A380 en 2008 peu après Singapore Airlines. Les douze appareils commandés sont tous en service, mais la compagnie estime que toutes les routes susceptibles d'accueillir ces avions de 500 sièges sont maintenant fournies. D'où ce renoncement aux huit appareils supplémentaires.

Pour aller plus loin, lire « Le programme Airbus A380 en fin de vie »

Si Airbus a réellement décidé de ne plus produire l'A380, ce que l'on devrait savoir le jeudi 14 février lors de la publication des résultats annuels, cette défection enlève peut-être une épine du pied à l'avionneur. Il n'aura pas à annuler de son propre chef cette commande prise à l'initiative du client, ce qui évite de prévoir de verser des indemnités.

Qantas n'abandonne pas l'A380

La stratégie de Qantas a évolué en deux décennies avec l'arrivée récente d'appareils très long-courriers, comme le Boeing 787 et l'Airbus 350. Ceux-ci permettent des vols non-stop Australie-Europe. Ainsi, Qantas dessert déjà Londres depuis Perth sur la côte ouest (14 484 kilomètres) en Boeing 787-9 Dreamliner lors de vols de plus de 17 heures sans escale. Cela gagne trois heures de voyage par rapport à un vol via Singapour ou Dubaï. D'autres métropoles européennes pourraient être desservies à terme. Pour Sydney-Londres, la route kangourou, la compagnie évalue un autre type d'avion, à choisir entre un B787 et un A350 à l'autonomie augmentée. Il s'agira là d'un avion de 300 à 350 sièges (selon l'aménagement de la cabine), et non d'un module de 500 sièges comme l'A380, avion de trop grande capacité pour ces lignes effectuant un demi-tour du monde.

 

Qantas n'abandonne pas l'A380 et a décidé de lancer la modernisation des 12 Super Jumbo qu'elle possède déjà. Objectif : augmenter les capacités en classe affaires et Premium Economy. À l'occasion du chantier, l'avionneur mettra également en place les aménagements de l'option Cabin-Flex sur A380, dont Qantas est cliente de lancement.

[SOURCE]

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×